Projets / Travaux

La Pellera

La réalisation de ce futur quartier se fera en 2 phases. La Pellera nord dans un premier temps, puis à terme la Pellera sud.

Ce projet qui vise à intégrer des objectifs de développement durable et à réduire l'empreinte écologique tout en respectant le Plan local d'urbanisme (Plu) comprendra 111 logements, répartis en 28 logements, groupés ou intermédiaires, et 83 lots libres, le tout sur 5,6 ha.

Le premier permis d'aménager concerne 51 terrains à bâtir, 11 terrains abordables et 1 îlot de 15 logements groupés en locatif social.

Ce nouveau lotissement prévoit des liaisons douces éclairées, une voie principale avec cohabitation voiture, cycliste et piéton, qui reliera la rue des Arènes à la rue Léon Maistre et 30 places de parking pour les visiteurs.

Tous les arbres seront préservés. Des espaces verts et un espace jeux agrémenteront la vie des nouveaux habitants.

Les premiers travaux ont démarré en octobre 2016. La vente des terrains est en cours. Les premiers habitants devraient arriver en juin 2018.

Aménagement du bourg et déplacement du monument aux morts

Annoncé comme projet phare du mandat, l'aménagement du bourg entre dans sa phase de communication.

Lors du conseil municipal du mois de novembre, les élus ont pu découvrir et valider l’esquisse d'aménagement du bourg de Petit Mars, entre la mairie (boulevard Saint-Laurent) et la place Saint-Pierre (monument aux Morts).

Ceci est le fruit des discussions d'un groupe de travail réunissant habitants, commerçants, responsables d'associations, professionnels de santé, riverains, élus et de nos cabinets d’études, l’agence CITTE-CLAES et 2LM.

Au fur et à mesure des débats, l’esquisse finale a retenu l’attention de tous, forte d'un consensus qui pourrait être le devenir de notre centre bourg.

Même si cette esquisse a été validée par le conseil municipal, la proposition demeure évolutive dans ses détails.

Le projet retenu allie un certain respect du patrimoine et néanmoins une véritable nécessité de modernité. Il a su s'adapter aux remarques formulées. La particularité vis-à-vis de l'existant, ses deux ronds-points, un discret devant la mairie avec un partage piétons, vélos, voitures et un autre surélevé sur la place Saint-Pierre apportant la sécurité nécessaire.

Conséquence directe, le déplacement du Calvaire et du monument aux Morts.

Le premier sera reconstruit à l’identique, mais avec un socle moindre auprès de l’église

 

Quant au monument aux morts, il sera construit auprès du rond-point du cimetière, route des touches, avec toute la visibilité, la prestance et l’espace de recueil qui se doit

 

L'arrêt de bus LILA, avec la suppression de l'aubette, est déplacé vers l'école publique et un autre en face de la pharmacie. Des stationnements de covoiturage ont déjà été mis en place sur le parking Fernand SASTRE.

 

Un arrêt pour les cars scolaires sera matérialisé en centre bourg, près de l’église, sur la RD 178 pour les montées et descentes de nos scolaires.

Des parkings pour les commerces et les riverains seront matérialisés mais plus de possibilité de stationnement sauvage. Un espace piétonnier au-devant des commerces est aussi prévu.
Ce projet ambitieux se concrétisera suivant les finances communales et s’échelonnera sur un à deux ans, avec un premier coup de pioche prévu fin 2017.

Chemin des Vignes

Situé entre le boulevard St Laurent et la zone artisanale, c'est un projet d'une soixantaine de logements qui est envisagé sur cet espace.

Pour cela il est nécessaire de modifier le zonage de la zone qui ne permet pas pour l'instant la construction d'habitat. Une modification du Plan Local d'Urbanisme s'avère donc nécessaire. Celle-ci a démarré au mois de février. C'est la Communauté de Communes, compétente depuis l'an dernier en matière d'urbanisme qui pilote cette modification en collaboration bien évidemment avec la commune. Cette modification devrait être effective en septembre ou octobre prochain.

En parallèle des études préalables à la réalisation de ce futur lotissement ont aussi démarrées en collaboration avec le cabinet d'architectes Prigent. Cette étude est réalisée en 3 phases :

- première phase la réalisation d'un diagnostic sur le secteur (déjà réalisé)

- seconde phase, propositions de plusieurs scénari et esquisses d'aménagement (en cours)

- dernière phase une fois un scénario retenu la réalisation d'un plan masse du projet et un estimatif du coût des travaux

Cette étude devrait se terminer au même moment que l'approbation de la modification du PLU afin de passer rapidement à une phase opérationnelle.

Réhabilitation de la mairie

 

 

Requalification Mairie et Travaux d’accessibilité Ada’p

 

 

Informations annexes au site